Menu

Kontext est né d'une évidence : toute intervention urbanistique ou architecturale s'inscrit dans un contexte dont il faut tirer parti et s'inscrit dans un environnement dont il faut puiser les énergies.

Depuis sa création en septembre 2003, l'agence d'architecture répond aux différents programmes privés et publics et réalise des constructions et des réhabilitations de qualité en intégrant à la base de sa réflexion les notions d'écoconstructions et d'économie d'énergie.

Au cœur du débat depuis sa création, Kontext a immédiatement intégré les notions d'architecture écologique, solaire et bioclimatique avant la mise en place de la Réglementation Thermique RT2012. Et c'est tout naturellement que l'agence finalise le chantier de sa première maison labélisée Passiv'Haus en 2010.

Anticipant la mise en place de la réglementation environnementale RE2020, Kontext conçoit en 2019 une résidence E4C2 selon le label E+C- qui intègre la notion de bilan carbone.

Aujourd'hui, Kontext intègre les notions de bioconstruction (Bau-biologie) en favorisant l'emploi de matériaux naturels biosourcés et propose des constructions biocompatibles pour la plupart en ossatures bois et isolation en paille.

L'agence étudie également la géobiologie des lieux, que ce soit sur un terrain vierge ou un bâtiment existant afin de penser le projet dans son environnement global et l'harmoniser avec les énergies qui y sont présentes.

Nous vous invitons à visualiser l'ensemble de nos réalisations : maison passive, maison autonome, maison à énergie positive, gîtes, logements collectifs, bureau, tertiaire, cellule commerciale, maison médicale, cabinet dentaire, pharmacie drive, crèche, école, groupe scolaire, collège, médiathèque...

Le projet naît d’un processus d’analyse respectant trois étapes :

Hériter

Hériter c’est définir une attitude par rapport à l’existant en s’appuyant sur les données historiques, géographiques, morphologiques du lieu, ses lignes de forces, le fractionnement du sol, les éléments paysagers, mais aussi en évaluant le bâti, l’architecture mineure/majeure et ses capacités d’évolution.

Se relier

Se relier, c’est créer les conditions par le projet d’un processus de transformation de l’existant, faire de la valeur de l’héritage un outil de projet en retrouvant une logique urbaine.

Transformer

Transformer, c’est mettre en œuvre les changements d’usage et apporter l’innovation en préparant la ville aux besoins du futur, en prenant en compte les différentes formes du bâti et de l’espace public, en incluant les nouveaux projets dans une logique d’enrichissement social

A cela s’ajoute, un contexte sociétale, une prise de conscience collective, l’homme doit aujourd’hui préserver son futur, ou tout au moins prendre en compte que son action aujourd’hui a des répercutions sur demain : le développement durable.

ORIENTATION – CLIMAT – FAÇADES – MATÉRIAUX

« Un bâtiment conçu, réalisé et géré selon une démarche de qualité environnementale est un bâtiment qui possède toutes les qualités habituelles d’un bâtiment ( d’architecture, de fonctionnalité, d’usage, de performance technique… ), mais dans des conditions telles que ses impacts sur l’environnement sont durablement minimisés à toutes les échelles, depuis l’ambiance des espaces intérieurs jusqu’à l’échelle de la planète en passant par ses abords immédiats, et à toutes les époques, depuis l’extraction des matières premières qui ont servi à sa fabrication jusqu’à sa démolition » ADEME, Qualité environnementale des bâtiments, Angers, ADEME éditions, décembre 2003, p.6.

La conception du projet et les matériaux utilisés doivent dépendre étroitement de la géographie du site, du paysage et du climat. L’enveloppe, quant à elle, est conçue comme une interface qui résulte du rapport qu’entretient la fonction abritée avec son environnement extérieur, tout en qualifiant les ambiances sensorielles intérieures recherchées.